Réalité virtuelle et immobilier

Le lundi 26 mars 2018

Réalité virtuelle et immobilier

La réalité virtuelle est une nouvelle technologie qui permet de simuler la présence physique d’un utilisateur dans un environnement recréé par un appareil.

 

Grandement employée dans le domaine des jeux vidéo, cette technologie commence à faire son apparition dans le domaine immobilier et à mesure qu’elle évolue, la réalité virtuelle transforme progressivement l’industrie de l’immobilier elle permet, par exemple, de visiter des propriétés à travers un casque de réalité virtuelle sans avoir besoin de se déplacer physiquement. La réalité virtuelle permet de reconstituer les propriétés dans les moindres détails grâce aux techniques de photographie à 360°. Chaque pièce, chaque meuble, tout peut être modélisé de manière photo-réaliste.

 

La réalité virtuelle permet également de prévisualiser la décoration d’une propriété, ainsi, il est possible d’apercevoir un élément de décoration spécifique, si les dimensions d’un meuble sont adaptées, ou même à quoi ressemblera le salon une fois peint d’une autre couleur.

 

La réalité virtuelle permet aux agences immobilières de vendre des propriétés partout dans le monde, les clients sont en mesure d’effectuer les visites virtuellement depuis n’importe où, et désormais les agences immobilières peuvent cibler une clientèle plus large en réduisant les contraintes liées à la distance. La réalité virtuelle est également exploitable pour les propriétés en construction, permettant aux futurs acheteurs de visiter la propriété telle qu’elle sera à la fin des travaux.

 

Cependant, à l’heure actuelle, modéliser des propriétés en réalité virtuelle est une opération onéreuse : les agences immobilières qui souhaitent se lancer dans cette aventure doivent acheter leurs propres équipements. Jusqu’à ce que les coûts diminuent, la réalité virtuelle semble donc réservée au domaine de l’immobilier de luxe. 

Par ailleurs, peu de clients accepteront d’acheter une propriété après l’avoir vue seulement en réalité virtuelle. Malgré que la réalité virtuelle permette d’explorer une propriété dans les moindres détails, il semble peu probable qu’elle remplace totalement les visites réelles pour le moment. Cependant, si les agences parviennent à créer une relation de confiance avec les consommateurs, ce changement reste envisageable sur le long terme.

Enfin, une nouvelle tendance se dégage : les futurs acheteurs souhaitent pouvoir se projeter dans un lieu avec leurs meubles. Or, comment serait-il possible à l’heure actuelle de modéliser tous les meubles ? Cela paraît compliqué tout comme proposer un catalogue suffisamment exhaustif pour satisfaire tous les clients. De plus, la réalité virtuelle ne permet pas au client de visiter le quartier où se trouve sa future demeure. Des étapes sans doute indispensables à long terme et autant de limites qui se présentent à cette innovation à l’heure d’aujourd’hui.

 

Pour aller plus loin : dans un futur proche, la réalité virtuelle permettra aussi de ressentir les goûts et les odeurs. En effectuant la visite virtuelle d’une propriété, les clients pourront sentir l’odeur de cookies sortis du four. Au niveau subconscient, la réalité virtuelle permettra donc une projection sensorielle et la réalité virtuelle deviendra un outil de vente et de séduction, mais posera une question d’éthique évidente.

 

De même, très prochainement, les technologies haptiques permettront de stimuler le toucher dans la réalité virtuelle. Ainsi, pendant une visite virtuelle, le client pourra réellement effleurer chaque texture des murs et du mobilier, ou encore ouvrir les portes entre chaque pièce de façon naturelle et réaliste. En somme, peu de choses différencieront les visites virtuelles des visites réelles. Si les coûts d’une telle expérience diminuent, il sera fort probable que cette technologie envahisse alors l’industrie.



Aimez-vous cette nouvelle?


Retour à la liste des nouvelles